Localisation

9 Rue de Montbrison - 42140 Chazelles- sur -Lyon

Nous contacter

04 77 52 74 53

Suivez- nous

Les aides de l'alternance prolongées !

Les aides exceptionnelles à l'embauche d'un alternant prolongées

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier DUSSOPT, a annoncé ce mardi 24 mai, sur l’antenne de RTL, la prolongation « au moins jusqu’à la fin de l’année » des aides exceptionnels à l’embauche de jeunes en alternance. Ces dernières qui devaient prendre fin initialement fin juin 2022 sont donc prolongées et permettent de couvrir aisément la rentrée scolaire 2022.

Pour rappel, ces aides sont de 8 000 € pour un apprenti majeur à la conclusion du contrat et de 5 000 € pour un apprenti mineur. L’objectif de cette prolongation est de viser les 1 000 000 d’apprentis pour la campagne de rentrée 2022.

Quelles répercussions pour les apprentis ?

Plus de temps pour chercher et trouver une entreprise, afin de signer un contrat et s’épanouir dans la voie de l’alternance.
Nous continuons de notre côté au centre de formation des Monts du Lyonnais à les accompagner dans cette étape souvent stressante et prenante avec des ateliers de coaching de recherche et d’entretien jusqu’à la rentrée de septembre.

Les employeurs dans tout ça ?

Nos partenaires, qui étaient dans l’expectative et l’attente des nouvelles déclarations du gouvernement confirment pour la plupart leur volonté de poursuivre dans le processus de formation et d’accompagnement d’alternant pour renforcer leur équipe de demain. Ces aides leur permettent d’envisager sereinement l’embauche d’un néophyte, en BTS (MCONDRCGPMETP TSMEL) par exemple, sans la pression de la rentabilité immédiate du nouveau collaborateur permettant un accompagnement adaptatif et qualitatif. Si vous souhaitez plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter pour échanger avec votre CFA sur vos besoins en alternance pour septembre 2022.

Et ensuite ?

Ces aides pourraient être pérennisées à l’avenir vu leur efficacité dans le développement de l’apprentissage et comme levier de baisse du chômage des 15 – 24 ans.

 

Le sujet est à suivre de prêt notamment lors de la loi de finance 2023.